• <rp id="JOZ3"></rp>
    <form id="JOZ3"></form>

    <rp id="JOZ3"><acronym id="JOZ3"><u id="JOZ3"></u></acronym></rp>

    <li id="JOZ3"></li>
  • <nav id="JOZ3"></nav>

      Découvrez les artistes derrière notre logo perlé – Partie 1

      Personne n’aime faire l’objet d’un stéréotype. Historiquement, les Autochtones du Canada ont d? supporter des images racistes qui ne représentent pas l’entièreté de leur spectre culturel en tant que nations uniques et variées.  

      Il y a plusieurs années, en prévision du Mois de l’histoire autochtone, nous avons consulté nos associés autochtones et les membres des communautés autochtones à propos du matériel visuel que nous avions l’intention d’utiliser pour l’occasion. Les images choisies, quoique respectueuses, étaient plut?t traditionnelles, montrant notamment des danseurs de pow-wow.

      Un a?né et membre du conseil d’administration de l’une des nations autochtones a déclaré : ??Nous sommes plus que des plumes et des peaux. Ce n’est pas tout ce qui nous représente en tant que nation.??

      Nous avons pris ce commentaire à c?ur et avons cherché à écouter, à apprendre et à comprendre comment mieux représenter la culture autochtone et notre respect pour nos relations avec les Autochtones. Nous avons ainsi découvert que l’art du perlage est un aspect important et magnifique de la culture autochtone. Les différentes nations et tribus utilisent des couleurs et des motifs uniques dans leur pratique du perlage, mais elles ont toutes en commun cet artisanat traditionnel.

      Découvrez les artistes derrière notre logo perlé

      Sachant cela, nous avons contacté nos partenaires autochtones et obtenu des recommandations d’artistes du perlage autochtones de la part d’associés, de chefs et de membres du conseil d’administration de nations autochtones. Nous avons demandé à des artistes de plusieurs Premières Nations du Canada de réaliser leur propre version perlée du logo de Petro-Canada. Notre intention était d’en choisir un, de le numériser et de le partager afin de reconna?tre l’histoire et les expériences des Autochtones et de célébrer nos relations.

      Mais après avoir vu les diverses créations, nous avons voulu toutes les partager – ainsi que l’histoire de chaque artiste – avec les Canadiens. Nous vous présentons ici quatre des artistes, ainsi que leur logo perlé.

       

      Didi Grandjambe

      Didi Grandjambe, artiste crie du perlage et résidente de la Première Nation de Fort McKay

      Lorsque Didi a créé sa version du logo de Petro-Canada, ?a lui a pris deux essais, mais elle savait ce qu’elle voulait faire. ??Quand j’ai imaginé le résultat, je l’ai vu tout de suite. Je voulais faire un contour différent à la feuille d’érable. J’ai d? m’y reprendre à deux fois. J’ai défait le premier, mais j’ai obtenu ce que je voulais en réessayant. Il m’a fallu environ trois semaines de travail pour le terminer.??

      Didi est heureuse de participer à l’initiative du logo perlé de Petro-Canada et espère que d’autres entreprises suivront l’exemple avec des projets qui amorcent un processus de sensibilisation. ??Solliciter les gens de la région qui font de l’artisanat traditionnel, c’est une bonne fa?on de s’ouvrir à notre culture. Les gens commencent alors à poser des questions et à vouloir en apprendre davantage.??

      En savoir plus sur Didi, son expérience du perlage et le r?le que des compagnies comme Petro-Canada, une entreprise de Suncor, peuvent jouer dans le processus de vérité et de réconciliation. 

       

      Rosita Hirtle

      Rosita Hirtle, artiste dénée du perlage de la Première Nation de Fort McKay

      Les créations de Rosita s’inspirent à la fois de sa culture traditionnelle et de la culture populaire. ??Le perlage déné est une source d’inspiration. Nos différentes approches pour réaliser les fleurs. Nos différentes couleurs.?? Rosita ajoute en riant : ??Mais j’ai aussi fait une poignée de téléphone représentant Yoda. J’aime l’artisanat. Je perds la notion du temps. Si je suis préoccupée ou stressée, je m’assois et je crée avec mes perles. Un espace de ma table de cuisine est réservé au perlage. Personne ne prend la chaise de maman!??

      Rosita considère le perlage, et les autres arts visuels, comme un moyen de contribuer à la guérison et à la réconciliation. ??L’art attire l’attention, donne de la reconnaissance à une cause. L’art permet d’amorcer la conversation. C’est quelque chose de concret qui nous fait dire : “Vous avez vu ?a?” L’art aide à mettre des choses en lumière. Nous devons parler de certains sujets (comme les FFADA ou Chaque enfant compte) pour qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. La guérison commence par la conversation.??

      En savoir plus sur Rosita, ses 40 ans d’expérience du perlage et l’importance de l’apprentissage dans sa spiritualité.  

       

      Janice Johnstone

      Janice Johnstone, artiste du perlage et membre de la Nation crie de Muskeg Lake

      Bien que Janice pratique le perlage depuis plus de vingt ans, elle n’avait jamais réalisé un capteur de rêves comme celui-ci. ??J’en fais des petits pour la voiture ornés de plumes. Et j’en ai déjà fait un grand décoré de franges. Mais jamais un aussi grand avec une pièce centrale. J’ai utilisé le plus grand cerceau que j’ai pu trouver. La toile y occupe la moitié de l’espace, et la pièce centrale, l’autre moitié. Mais les franges ont été la partie la plus difficile.??

      Pour Janice, des initiatives comme le projet de logo perlé de Petro-Canada contribuent de fa?on importante au processus de vérité et de réconciliation. ??Demander à des artistes autochtones de participer et partager les cultures autochtones, ?a aide. Afficher un logo comme celui-ci, autant à des établissements à travers le Canada qu’en ligne, ?a aide. C’est une forme de reconnaissance de ce que les Autochtones ont vécu. C’est une idée géniale et je suis honorée qu’on m’ait demandé de participer.??

      En savoir plus sur Janice, ses autres projets de perlage et son lien avec les pensionnats.  

       

      Shantel Nawash

      Shantel Nawash, artiste du perlage d’origine anichinabée (ojibwée) et traditionnelle pied-noir (nation Siksika), membre de la Première nation Saugeen

      Lorsqu’on a demandé à Shantel de réaliser un logo pour Petro-Canada, elle savait qu’elle voulait qu’il soit fonctionnel. Elle ne voulait pas que ce soit simplement accroché dans le hall d’entrée, elle voulait qu’on puisse le porter lors d’événements, qu’on puisse le voir. Elle a donc choisi de réaliser un médaillon. ??Le perlage est complexe et prend beaucoup de temps. Quand on crée avec ses mains, il y a une notion d’authenticité. Il y a quelque chose de très sacré. C’est une partie de soi.??

      En plus de perler, Shantel est employée à temps plein de Suncor depuis 11 ans. Elle occupe actuellement le poste d’administratrice-analyste, GCA. Elle est également responsable du cercle de la sensibilisation culturelle pour Horizons, le groupe d’inclusion des employés autochtones de Suncor. Lorsque Shantel a commencé à collaborer avec Suncor en vue de soutenir la culture autochtone, elle a été surprise de constater à quel point cette dernière était peu connue, de la simple bannique aux questions plus complexes comme l’histoire des pensionnats au Canada. ??Ce n’est pas que ?a n’intéresse pas les gens. C’est qu’ils ne savent pas. Et comment peut-on s’intéresser à quelque chose que l’on ne conna?t pas? C’est pour cette raison que la visibilité est vraiment importante. Tout au long du mois (national de l’histoire autochtone), je porterai ma jupe à rubans et mon foulard de Kokum. Plus on a de visibilité, mieux c’est!??

      En savoir plus sur Shantel, sa pratique du perlage et son point de vue sur les traumatismes intergénérationnels.  

       

      Un grand merci à ces artistes d’avoir participé à ce projet et raconté leur histoire! Nous sommes heureux de les partager avec vous. Nous vous présenterons la prochaine série d’artistes plus tard cet été.


      Célébrer les Canadiens 2SLGBTQ+ pendant la Fierté

      ? Un drapeau qui flotte au vent... cela célèbre notre communauté diversifiée. Le fait de l'intégrer dans le logo associe Petro-Canada à la communauté, manifestant sa solidarité et célébrant notre diversité. ?

      Lorsqu'on a demandé à Katie Wilhelm de rafra?chir le logo de la Fierté de Petro-Canada, elle s'est vu attribuer la tache de représenter visuellement le soutien de Petro-Canada pour les Canadiens 2SLGBTQ+. Petro-Canada reconna?t que la communauté 2SLGBTQ+ fait partie de ce qui rend le Canada merveilleux, et nous voulons que ce logo reflète cette réalité.

      La designer Katie Wilhelm et le logo Fierté de Petro-Canada

      C'était une grande demande, mais Katie était prête à relever le défi. Katie, qui s'identifie en tant que personne pansexuelle et est membre de la communauté queer, a indiqué qu'en concevant le logo, elle a ressenti le poids de représenter toute la communauté. ? Je voulais rendre fière la communauté, la rendre fière de ma fierté. Et je ne voulais pas stéréotyper la communauté. En tant qu'Autochtone, on me demande souvent de créer des concepts à thématique autochtone. Je suis donc consciente de la facilité avec laquelle on peut créer des concepts non authentiques. ?

      Dans le cadre de son processus, Katie a effectué des recherches sur les logos de la Fierté des autres entreprises et les réactions de la communauté, souhaitant éviter tout piège et toute accusation de marketing arc-en-ciel.

      ? Lorsque les entreprises utilisent les symboles queer pour vendre des produits – c'est à ce moment que le signal d'alarme éthique retentit. C'est comme s'ils disaient : “Venez maintenant (pendant le mois de la Fierté), mais pas en juillet.” Et bien que l'utilisation de symboles queer puisse démontrer du respect envers la communauté, nous devons nous demander : “S'agit-il d'une représentation appropriée de ma communauté?” Nous pouvons choisir de faire confiance aux marques qui offrent du soutien authentique, mais nous devons aussi les tenir responsables. ?

      Le drapeau qui flotte au vent intégré au logo de la Fierté Petro-Canada par Katie représente plusieurs des idées qu'elle souhaitait voir le concept communiquer. Il illustre la célébration d'une communauté diversifiée et la promotion de l'égalité des droits, et son mouvement symbolise les progrès que nous réalisons ensemble.

      Le drapeau hissé représente également une invitation pour Katie. ? Maintenant que nous avons été invités, que le drapeau a été hissé, c'est à nous de prendre place à la table des discussions. Petro-Canada est à l'écoute. J'ai pu le constater puisqu'ils m'ont écoutée (en concevant le logo). Et je continuerai de les tenir responsables. ?

      Katie croit aussi que les initiatives comme celles du logo de la Fierté de Petro-Canada sont des appels lancés aux alliés pour qu'ils s'impliquent davantage. ? Si vous voyez quelque chose, intervenez. C'est ce que font les alliés. Si vous voyez de la haine, vous devez intervenir et dire quelque chose. En tant qu'alliés, vos voix ont été davantage entendues autour de la table. Gagnez la confiance de la communauté en intervenant. Et continuez à défendre les initiatives comme celle-ci, des initiatives qui ont une incidence positive sur la communauté. Ce sont peut-être des personnes blanches hétérosexuelles bien intentionnées qui ont lancé ces initiatives, mais en tant que personnes PANDC queer, nous devons les poursuivre. ?

      à Petro-Canada, nous savons que la communauté n'est pas seulement un espace physique où l'on habite; ce sont les personnes avec qui l'on interagit. Nous appuyons, soutenons et célébrons les membres de la communauté 2SLGBTQ+ de partout au Canada qui sont nos clients, nos voisins et qui travaillent à nos dépanneurs. Garder les Canadiens au c?ur de tout ce que nous faisons et être là les uns pour les autres, quel que soit le parcours, c'est ce que signifie être fièrement d'ici. Joyeuse Fierté, Canada!

      Katie Wilhelm est une conceptrice primée et consultante en marketing. Elle est membre de la Première Nation non cédée des Chippewas de Nawash à Neyaashiinigmiing avec un patrimoine de colons canadiens.


      à votre barbecue (et au nettoyage!)

      Quand il est question du nettoyage du printemps, je suis un peu... paresseux (voilà, c'est dit). J'ai tendance à faire le strict minimum plut?t qu'un nettoyage en profondeur. Je sais que le barbecue a été à l'extérieur TOUT L'HIVER sans être utilisé, mais dois-je vraiment le nettoyer avant de l'allumer de nouveau? La chaleur et les flammes détruiront la saleté et les matières nocives, et les débris restants ne feront qu'ajouter de la saveur! N'est-ce pas?

      Si vous êtes un amateur de la cuisine extérieure, ou un adulte qui se préoccupe de la sécurité, il se peut que vous hochiez désespérément de la tête. C'est parce que vous savez déjà ce que j'ai appris récemment : une inspection et un nettoyage du printemps rigoureux sont requis pour assurer la sécurité, préserver le go?t et prolonger la durée de vie de votre barbecue.

      Père et fils grillant sur un barbecue en plein air

      Si c'est la première fois que vous utilisez un barbecue (ou, comme moi, que vous en nettoyez un), il faut d'abord lire la section sur l'entretien du manuel du fabricant pour savoir comment nettoyer votre modèle spécifique.

      Attention : le nettoyage de votre barbecue peut être salissant. Essayez de prévoir du temps pour effectuer la tache et de ne pas attendre une heure avant la fête d'anniversaire que vous organisez dans votre cour (quand vous serez déjà vêtu de votre short propre). Ayez tout le matériel à votre disposition avant de commencer. Il peut être utile d'installer une toile ou une bache sur votre belle terrasse.

      Selon votre modèle de barbecue, vous aurez besoin de ce qui suit :

      • Un racloir – préférablement un modèle en bois solide con?u spécialement pour les grilles de barbecue. Les brosses dotées de crins métalliques peuvent causer des problèmes de santé graves!
      • Un gros seau d'eau chaude savonneuse (savon à vaisselle) et de l'eau propre pour le rin?age (ou un tuyau d'arrosage à proximité).
      • Une éponge dure ou une brosse solide pour laver vos grilles.
      • Un autre outil de raclage comme une spatule (pour l'intérieur du barbecue) et un accessoire pour retirer les débris.
      • Un trombone ou un petit outil.
      • Un produit de nettoyage pour l'acier inoxydable.
      • Quelques chiffons ou papiers essuie-tout propres et secs.
      • Un aspirateur à main ou un tuyau d'arrosage.
      • De l'huile ou de la graisse végétale pour traiter vos grilles.

      Voici les zones à nettoyer :

      Grilles : Raclez les dép?ts sur le dessus avec votre outil de raclage, et vérifiez s'il y a des dép?ts de graisse sur le dessous. Retirez-les du barbecue et faites-les tremper dans le seau d'eau savonneuse, puis frottez-les. (Si elles sont dotées d'un revêtement en porcelaine, ne les faites pas tremper. Il faut seulement les nettoyer et les faire sécher). Rincez et essuyez les grilles, puis mettez-les de c?té pour qu'elles sèchent complètement.   

      Pendant le séchage de vos grilles, passez à la zone suivante :

      Br?leurs (barbecues au propane) : Suivez les instructions de votre fabricant relativement au retrait et à la réinstallation des br?leurs et des rabat-flammes. Retirez la saleté et les débris et vérifiez qu'aucun orifice de br?leur ne soit obstrué – vous pouvez utiliser un trombone ou un petit outil pour nettoyer les orifices. Si votre barbecue n'a pas de protecteur contre les araignées (comme la plupart des anciens modèles), vous pouvez nettoyer les br?leurs et les tubes de br?leurs avec une brosse Venturi ou un fil.

      Intérieur : Après avoir retiré vos br?leurs, raclez les c?tés et le fond de votre barbecue, retirez les débris, puis nettoyez l'intérieur du couvercle. Videz le cendrier (barbecues au charbon) et les plateaux à graisse de votre barbecue. Nettoyez vos plateaux à graisse dans l'eau savonneuse et remplacez le papier d'aluminium qui les recouvre, le cas échéant. Passez rapidement l'aspirateur pour retirer les toiles d'araignées ou les feuilles séchées autour de votre barbecue et du raccordement de votre bouteille de propane. 

      Quand vos grilles sont complètement sèches, frottez-les avec un peu d'huile ou de graisse végétale, puis remettez-les en place.

      Extérieur : Sur les parois externes en acier inoxydable, utilisez un produit nettoyant pour l'acier inoxydable et une éponge pour obtenir un beau résultat étincelant. Utilisez de l'eau savonneuse sur les c?tés et le reste du barbecue, puis utilisez les chiffons propres pour le séchage complet.

      Assurez-vous que votre tuyau et vos raccordements pour le propane sont exempts de moisissure, de tortillements ou de fuites, et resserrez les boulons dans votre barbecue et autour. Vérifiez les fils et les piles d'allumage (si vous avez un système d'allumage électrique). Allumez votre barbecue, un br?leur à la fois, pour vous assurer que le tout fonctionne bien (ou allumez-le et laissez-le fonctionner pendant environ 10 minutes avant d'y faire cuire des aliments).

      Lorsque votre barbecue est propre et prêt à être utilisé, assurez-vous d'avoir assez de propane pour la prochaine longue fin de semaine! Procurez-vous une bouteille supplémentaire de 16 lb (8 kg) à un établissement Petro-Canada local pour éviter un moment de panique en plein barbecue parce que vous êtes à court de propane. Vous pouvez facilement échanger votre bouteille vide contre une bouteille de propane pleine certifiée, ou en acheter une nouvelle à l'un de nos établissements. Finalement, si vous êtes membre Petro-Points (et si vous ne l'êtes pas, qu'attendez-vous?), vous pouvez obtenir le triple des Petro-Points lorsque vous échangez ou achetez une bouteille de propane à n'importe quel établissement Petro-Canada participant – l'offre se termine le 8 ao?t 2022.

      Pour obtenir d'autres conseils sur la sécurité liée au barbecue et son entretien, y compris la fa?on d'utiliser de l'eau savonneuse pour vérifier les fuites dans vos tuyaux et raccordements, lisez ces lignes directrices.

      Steaks? épis de ma?s? Hot-dogs? Brochettes de légumes? Qu'avez-vous le plus hate de faire griller sur votre barbecue? Dites-le-nous dans la section des commentaires et passez une belle saison du barbecue!

      ~  Paul D.